Alfredo Benoît MOLET

 
 
 
Né en 1869  Frére de ALFREDO BENOIT MOLET

  N°13          
buenos    aires     31   janvier    1917                 

  mon cher neveu,
                                                                                       
  ta lettre datee du 25  novembre m arrive le28 courant c est a dire plus de deux mois si celle que je t ai ecrite le 15 decembre met aussi lontemps tu l auras dans 15 ou 20 jours dans un laps de temps qui auparavant aurait ete normal entre l expedition et la reception mais en definitive bien que mettant lontemps en route tes lettre m arrivent de meme que je crois que les miennes te parviennent jene puis malheureusement en dire autant de celles de francois qui restent dans son encrier     a moins qu il ne leurs fasses faire un tour parr la chine ou le japon    tu peux pensermon cher eugene que vous sachant tellement expose  j attend toujours vos nouvelles avec anxiete  celles que tume communiqueS DE TA FAMILLE BIEN QUE TRES COURTES M ONT CAUSE A MOI AUSSIUN BJEN SENSIBLE PLATSIR ELLES ENTRETIENNENT SURTOUT L ESPOIR DE REVOIR CES ETRESCHERS SAINS ET SAUFS APRES LA GUERRE   JE M EXPLIQUE LE SENTIMENT DE LASSITUDE QUI PEU A PEU AU BOUT DETANT DE LONGS MOIS PASSES A FAIRE LA TAUPE DOIT NECESSAIREMENT ENVAHIR LES PLUS VAILLANTS ET REFROIDIR LES PLUS ENTHOUSIATES UN MOT CEPENDANT RESUME CE QUI DOIT SOUTENIR LES ELANS ET METTRE LA PATIENCE AU CRAN D ARRET  C EST POUR LA PATRIE ET CE MOT A UNE ETENDUE IMMENSE QUI CONDENCE TOUTES NOSASPIRATIONS  D AILLEURS TU SAIS PAR EXPERIENCE MON CHER EUGENE L INFLUENCE  DU TEMPS QU IL FAIT   SUR LES  TEMP         MENTS  IL PLEUT ON EST DANS LA BOUE TOUT ESTMAL ON VOUDRAIT MOURIR  MAIS VIENS UN RAYON  DE SOLEIL QUI ARRETE CETTE PLUIE SECHE CETTE BOUE ET LAISSE ENTREVOIR LEMOMENT OU LON POURRAS SORTIR DES TAUPINIERES ET RENTRER DANS LES BOCHES    BEAUCOUP DES NOTRES MALHEUREUSEMENT SERONS EUX AUSSI SACRIFIES MAIS VIENNE LE BEAU TEMPS ET ON LES AURAS COMME VOUS DITES LA BAS  IL NE PEU EN ETRE AUTREMENT SINON CE SERAIT LA CALAMITE UNIVERSELLE LA FIN DE LA CIVILATION POUR LEMONDE ENTIER   MA SANTE S EST HEUREUSEMENT AMELIORE ET JE CROIS QUE JE SERAIT TOUT A FAIT GUERI SI MES AFFAIRES PRENAIENT MEILLEUR TOURNURE   MAIS IL N Y A PAS LIEU DE L ESPERER TANT QUE LA GUERRE NE SERA PAS FINIE                      SI TU PARVIENS A COMMUNIQUER A NOUVEAU AVEC TES PARENTS METS SI TU LE PEU DE MON AFFECTUEUX SOUVENIRS DE MA PART ET A L OCCASION REDIS AU COUSIN NESTOR ET A SON AIMABLE FAMILLE JE PRENDS MA PART DES AMITIEES QU ILS VOUS TEMOIGNE A TOI ET AFRANCOIS DIS LEURS AUSSI QUE JE LEUR REDIS BIEN VOLONTIERS LES BONS SOUVENIRS QUE TU ME TRANSMET DELEURS PARTET DANS L ESPOIR QUE J AURAI BIENTOT TES BONNES NOUVELLES RECOIS MON CHER EUGENE LA CORDIALE AMBRASSADE DE TON ONCLE AFFECTUEUX                                      
     A.MOLET        
****************************************************************                                                                                                                                      
N 14      
           
BUENOS-AIRES     
22     AVRIL  1917  
                                                                                                                  MON  CHER  NEVEU                           

JE VIENS DERECEVOIR TON AFFECTUEUSE  DU 7MARS  AUMOMENT OU JE COMMENCAIT LE BROUILLON DE MA REPONSE A CELLE DU 16 JANVIER RECU LE 8 MARS ET JE N AI PAS REPONDU PLUS TOT A CELLE CI PARCEQUE J AI ETE A NOUVEAU INDISPOSE JE DEVRAIS PLUTOT DIRE MALADE OU ENTRAIN DE LE DEVENIR GRAVEMENT LE MEDECIN CONSULTE A TOUT NATURELLEMENT MANQUE SON DIAGNOSTIC ET PROCEDE A REBOURS ET JE ME VOYAIS DEJA FILANT UN MAUVAIS COTON MAIS JE SUIS RESOLU A ME CRAMPONNER ET SAUTANT PAR DESSUS LES ORDONANCES DOCTORALES CONTRAIRES JE M INCURJITAIS DEUX JOURS DE SUITE UNE DE CES PURGES GENRE     REMEDE LEROY     QUE FABRIQUE DEPUIS DE LONGUES ANNEES UN BRAVE DOCTEUR ITALIEN NOMME PAGLIANO
  



Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement